Site Overlay

Théorie du complot et sociétés secrètes

Qui n’a jamais entendu parler du complot des illuminatis ? Ou celui des francs-maçons ? Ou encore des reptiliens ? Vous l’avez compris, aujourd’hui nous traitons des théories du complot et autres sociétés secrètes.

Franc-maçon et théorie du complot, une histoire d’amour.

Késako ?

Une théorie du complot est une hypothèse selon laquelle les évènements se déroulant dans le monde seraient du à l’action d’un groupe puissant afin de dominer la population. En général, ce groupe correspond à des sociétés secrètes, des gouvernements ou même des extraterrestres. Ces différents éléments peuvent être associés entre eux pour une théorie encore plus spectaculaire. Nourries par des faits déroutants et historiques, ces théories ont pour objectif d’instiller le doute, la paranoïa et la haine du peuple envers certaines communautés (identifiées ou non). Ainsi on peut définir une théorie du complot par la recherche d’une cause à des évènements avérés. On en trouve une multitude d’exemples à travers l’histoire, certaines ayant même été prouvées…

Adam Weishaupt, fondateur des Illuminatis.

Les Illuminatis

Nous commençons par le poids-lourd des complots, les Illuminatis. Originellement fondé en 1776 par Adam Weishaupt, “les illuminés de Bavière” était une société de pensée se réclamant de la philosophie des Lumières. Leur objectif était le développement de l’humanité par la liberté, l’égalité et la fraternité. Mais l’hostilité farouche des illuminés envers l’église et le gouvernement conduisit à leur interdiction et à leur dissolution en 1785. L’histoire aurait pu en rester là sans les évènements qui suivirent. En effet, la France entra en révolution durant l’année 1789. Le gouvernement révolutionnaire se fiait à une ligne directrice très proche des ambitions illuminati de la décennie précédente. La devise même de la jeune république française rappelait ostensiblement les objectifs des illuminés de Bavière : “Liberté, Egalité, Fraternité”. L’idéal républicain étant de s’étendre à la Terre entière, ce sont les prémices de l’idée de domination mondiale des illuminatis que l’on retrouve aujourd’hui.

Au cours du temps, des “preuves” furent apportés pour confondre la théorie du complot illuminati. Parmi les plus connues on trouve la symbolique du billet de 1$ américain. La pyramide inachevée surplombée par l’Œil de la providence et arborant la devise “Novus Ordo Seclorum”. L’explication complotiste de ce symbole est la domination d’un élite illuminati sur le monde. La pyramide aveugle représente le peuple, dominé par l’élite omnisciente représentée par l’oeil. La devise pouvant être traduite par “nouvel ordre mondial”, il s’agit de l’annonce de victoire des illuminatis. Cependant l’explication la plus logique est la suivante. Une pyramide inachevée, constituée des treize premiers états, surmontée par la représentation de Dieu. La devise faisant référence à la nouvelle ère s’ouvrant aux Etats-Unis indépendants.

Un évènement tragique pouvant servir de base à une théorie du complot.

Application d’une théorie

Prenons désormais une chronologie bien connue pour l’expliquer avec des thèses complotistes.

Le 28 Juin 1914, l’Archiduc François-Ferdinand et son épouse Sophie Chotek sont assassinés. Cet attentat marque le début de la première guerre mondiale. A l’issue du conflit, les états sont bouleversés et la Société des Nations, “ancêtre” de l’ONU, est crée. Cette période marque le début d’une nouvelle ère mondiale basée sur le droit international au détriment de l’auto-détermination des pays. Décortiquons cette série d’évènements grâce au complot illuminati. L’assassinat de l’héritier austro-hongrois aurait été commandité par les illuminatis afin de déclencher un conflit d’ampleur industrielle. Pourquoi ? Pour instaurer un nouvel ordre mondial où les nations seraient soumise à une autorité internationale supérieure dirigée par les illuminatis.

Ce type de raisonnement peut se faire avec n’importe quel évènement. Mais le plus intéressant est de remplacer le mot “illuminati” par un autre groupe, francs-maçons, satanistes, extraterrestres, etc… Il est même possible de lier les accusés entre eux pour obtenir des nouveaux groupes encore plus effrayants mais quoiqu’il en soit, le principe reste identique. Face à cette rhétorique, la plupart des personnes réfuteront la théorie du complot et l’idée même de sociétés secrètes mais c’est oublier qu’il existe des complots bien réel.

L’affaire des sergents de la Rochelle, triste dénouement d’une théorie du complot avérée.

Un complot bien réel

La charbonnerie était une société secrète et initiatique qui agissait dans l’ombre à des fins politiques. Présente en France au début du XIXème siècle, elle s’opposait à la restauration monarchique et désirait un retour à la république. Ainsi, chaque membre devait verser une cotisation mensuelle et se munir d’un fusil. La charbonnerie était extrêmement cloisonnée, les membres ne se connaissait pas entre eux (à l’exception des chefs qui connaissait leurs subordonnés). La police du roi estimait le nombre des membres de cette société secrète à plus de vingt mille individus répandus dans une grande partie de la France.

Entre 1820 et 1823, de nombreuses tentatives de coup d’état furent entreprises par la charbonnerie mais le pouvoir en place les déjoua toutes sans grandes difficultés. L’affaire des quatre sergents de la Rochelle marqua la fin des actions de la charbonnerie. Quatre militaires furent arrêtés et guillotinés pour avoir comploter dans le but de renverser la monarchie. Dès lors, le mouvement se dispersa et finit par se fondre dans d’autres sociétés secrètes moins actives, comme la franc-maçonnerie.

Cet évènement méconnu de l’histoire de France représente parfaitement un complot réel; des secrets, des projets cachés pour atteindre un but précis, une “armée” de l’ombre présente dans toutes les sphères sociales. Cependant, il n’y a pas d’indices laissés à la vue de tous, pas d’évènements inexplicables que l’on puisse imputer à la société secrète. Ainsi, nous pouvons comprendre plus clairement d’où proviennent les théories du complot modernes.

Le dollar et la pyramide inachevée.

Conclusion

Qu’il s’agisse des illuminatis, des francs-maçons ou de tout autre groupe, l’origine d’une société secrète est toujours basée sur une vision du monde et un objectif inconnu de ceux qui n’en sont pas membres. L’aura de mystère qui enveloppe ces différents groupes permet d’en faire des coupables idéaux pour expliquer les malheurs qui frappent régulièrement le monde. De ce fait, une théorie du complot remplit plusieurs fonctions facilement identifiables :

-Mettre une cause compréhensible sur l’inexplicable.

-Se donner la capacité de comprendre, même artificiellement, ce qui nous échappe.

-Se dédouaner de sa responsabilité face à une situation difficile.

-Créer un ennemi fantasmé et invisible pour se préserver d’un conflit avec un adversaire bien réel.

-Se permettre de s’extirper de sa condition d’anonyme pour devenir un “élu” qui “sait”.

Ainsi, la plupart des théories du complots ne servent qu’à ceux qui les portent. Ils perdent leur sens critique pour faire correspondre les faits à leurs théories, et non à adapter la théorie aux faits. Malheureusement, cette manière de procéder fait perdre toute crédibilité à l’étude de possibles complots et secrets bien réels. Chez Surnaturbex, nous sommes passionnés par le paranormal et l’existence supposée de secrets bien gardés mais nous appliquons un concept simple bien que très efficace : “l’explication la plus simple est généralement la bonne”. De cette manière, il paraît infiniment plus logique que les acteurs d’un complot demeurent dans le secret le plus total plutôt que de laisser des indices sur leur existence à la vue de tous. Gardons l’œil ouvert et l’esprit critique.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2021 SURNATURBEX. All Rights Reserved. | SimClick by Catch Themes